Championnats de France de semi-marathon – La Voie Royale – Saint-Denis (I-F)

Publié le par MJo BERTHET

Dimanche 26 octobre 2014
     Au départ, au pied du stade de France , parmi de nombreux coureurs métropolitains se trouvait notre calédonienne  Odile HUON, anxieuse et un peu frigorifiée (photo)
     Malgré une préparation écourtée, compte-tenu d’une blessure au mollet la « titillant » depuis son marathon de Nouméa (3h15’53’’-Perf.IR2), notre V2 qui pulvérise ses chronos depuis 2 ans, a montré une fois de plus ses surprenantes capacités en réalisant 1h31’46’’ (R1) aux championnats de France de semi-marathon, disputés hier matin à Saint-Denis (I-F).
     Avec cette performance , « Mamita » rentre dans le Top 10 de sa catégorie d’âge (9ème/ 62).
A seulement 16’’ des minimas A pour les Jeux de Port Moresby 2015 (1h31’30), elle confirme une fois de plus les B (1h35), après son titre de championne  NC de semi à PAITA le 22 juin en 1h31’59.
     Les lauréats de l’épreuve sont James Theuri (SCO Ste Marguerite Marseille) et Patricia Laubertie (Correze Athle) qui s’offrent leur premier titre national sur la distance en réalisant respectivement 1h04’39 et 1h14’50.
     A noter la belle performance du tahitien Georges RICHMOND (V2 au 1er novembre) qui  prend la 47ème place au général (12ème V1) ainsi que celle de Gisèle LHEUREUX (V3)
qui s’octroie le titre de vice-championne de France en 1h31’23’’. Pour info, Gisèle en vacances à Nouméa l’an passé avait participé à notre épreuve du Kilo du Ouen Toro
et à la Corrida des Plages.
     Et bien  sûr, je n’oublierai pas de citer notre ex-licenciée, Viviane FRAPPIER (72 ans) qui fait 3ème V4 en 1h58’11.
Coup de chapeau à ces vétérans, passionnés par la course à pied.

Résultats en ligne

Championnats de France de semi-marathon – La Voie Royale – Saint-Denis (I-F)
Championnats de France de semi-marathon – La Voie Royale – Saint-Denis (I-F)

Commenter cet article

BERTHET Jean 28/10/2014 20:35

Félicitations pour cette perf. réalisée à l'issue d'une fin de préparation tronquée , d'une douleur au mollet
qui aurait pu se réveiller et provoquer l'abandon . Bien sûr , j'associe ta coach à cette réussite .