Josy raconte son marathon

Publié le par Josiane CHIPEAUX

Kia Ora!
     Dimanche 02 novembre 2014, dès  03H45 du matin à Auckland, me faufilant dans la Queen street  au milieu des fêtards d’Halloween, je m’apprête à prendre le Ferry de 4H20 pour rejoindre la ligne de départ du marathon, située à Davenport.
     Après 10’ de traversée et une attente d’ 1h30 environ, le départ est enfin donné au lever du jour  à 6H. Les conditions météo s’annoncent assez propices à la performance : pas de vent et une température de 15°C. Dès les premiers kilomètres, je suis assez confiante car  j’ai de bonnes sensations, mais malheureusement je ne repère aucun panneau kilométrique (Pk 5 et PK.10) pour vérifier si je suis bien dans mes temps.  
     Au premier semi-marathon qui s’avère assez vallonné, je constate que je ne suis pas dans mes temps (1h42’ au lieu de 1h39’) mais reste quand même persuadée de pouvoir maintenir cette allure car je n’ai aucune douleur.
     Le destin va en décider autrement : après mon passage sur les quais, je me souviens que  la veille,  lors de mon petit footing de 25’, Marie-Jo (mon coach)  m’avait précisée qu’il y avait 8km500 à parcourir avant le demi-tour de St-Heliers. Je ne sais pas pourquoi, mais ce tronçon me semble interminable et là, le moral descend en flèche et  je suis amenée à marcher plusieurs fois. Je passe la ligne d’arrivée en 3h39’24’’ (2°F des 50-54 et 50èmeF/760).
     Je me dis « Josy, c’est ton dernier marathon. Avec la préparation que cela implique, difficile pour moi de vivre un tel échec ». Je n’ai qu’une chose à dire :  « désolée Marie-Jo, tu m’as gentiment accompagnée et encouragée sur ce déplacement et je n’ai pas su être à la hauteur mais je suis fière d’avoir porté les couleurs de l’ ASPTT au pays des All-Blacks.  »
 Stephen Lett (2h27'38) et Liza Hunter-Golvan (2h47'42) remportent l'épreuve. 
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon
Josy raconte son marathon

Commenter cet article

Thouraine 09/11/2014 18:45

Bravo ma Josy.Ton marathon n'est pas un échec juste un jour ou tu étais moins bien.Mais je sais que tu en feras d'autres.Bravo aussi a Marie Joe et merci pour les photos.Marylene