Quatre titres de champions de 10 000 m dans l’escarcelle de l’ ASPTT !

Publié le par Thierry, Auteur MJo Berthet

     Les championnats Nouvelle-Calédonie de 10 000 m se sont déroulés ce mercredi  11 mai au stade Numa Daly et onze athlètes (dont huit de l’ ASPTT) se sont mis aux ordres du starter à 18H30 pour s’élancer pour 25 tours de piste. En l’absence d’Eole et de Hélios , les conditions climatiques étaient favorables à la performance mais malheureusement  le public, les supporters et les officiels n’étaient pas assez nombreux pour  stimuler ces courageux pistards.
     Après 7 tours en compagnie de Stéphane Monin (JSVDT), Cédric Oblet prenait ensuite la poudre d’escampette pour s’adjuger en 35’19’’93 un nouveau titre de champion après celui de 10 km acquis le 10 avril. Alain Bombanel , suite à sa sciatique de début d’année , préférait jouer la prudence et terminait à la quatrième place en 40’17’’73.
    Côté féminin, elles étaient trois de l’ASPTT à pouvoir prétendre au titre et c’est Isabelle Oblet qui s’impose  en 46’13’’13 devant Morgane Hélou (46’14’’55) novice sur cette épreuve mais actrice d’une bonne gestion de course. Quant à Ingrid David qui n’avait pas couru de 10 000 m sur piste depuis  2010 (44’25’’61), elle a pu retrouver avec plaisir le  goût de l’effort et de  la compétition en bouclant ses 25 tours de piste en 47’58’58’’.
    3 de nos marcheurs étaient également présents  et Thierry Sébald,  malgré une baisse de forme  vers le 7ème km, fut une nouvelle fois le plus rapide et termine en 1h01’31 devançant Michel Gautier (1h05’42’’) et Myriam Druelle , l’ unique féminine très courageuse et motivée (1h23’26’’) qui, heureuse de sa performance,  a fait «  péter les bulles » à l’issue de ces championnats.
     Rendez-vous pour la suite des championnats d’athlétisme le mercredi 01 juin (marteau) à Boulari et les vendredi 3 - samedi 4 juin au stade Numa Daly.
N’oubliez pas de me confirmer , dès maintenant et avant le dimanche 22 mai ,vos engagements et épreuves. (programme en ligne).
     J’en profite également pour souhaiter à tous les coureurs qui participent au Trail des Cagous, une bonne gestion de course, beaucoup de courage, un chrono conforme à leur desiderata  et bien sûr du plaisir. Chic, chic, je vais recevoir des comptes-rendus (merci par avance) sur leur « aventure  cagounette ».

 

Commenter cet article