Gisèle en patronne à Nîmes

Publié le par Marie-Jo

Les athlètes de l'ASPTT n'en finissent plus de briller aux quatre coins du globe.  Félicitations à Gisèle Lheureux notre impressionnante master 3 qui a réalisé un bel exploit au coeur de la cité romaine de Nîmes. Et un grand merci à Marie Jo qui recueille une nouvelle fois un beau récit  de course.

"Résidant à Nîmes, il était inconcevable pour moi de ne pas participer le dimanche 19 février à la 2ème édition du NUT (Nîmes Urban Trail) proposant trois distances : 10 km (200 m D+), 18 km et 27 km pour les plus motivés.
Prudente,  j’ai opté pour le parcours de 10 km qui s’est avéré varié, plein de relances avec une bonne dose d’escaliers et de bosses courtes et pointues mais dans un décor très  urbain me plongeant dans le sublime patrimoine nîmois.
Une météo agréable était au rendez-vous : un petit air frais matinal, un ciel bien bleu, un beau soleil et avec ma tenue ASPTT NC et quelques degrés de plus, je pouvais m’imaginer à Nouméa !
Les départs s’effectuant en vagues espacées de 8’, je me suis positionnée à 9H30  dans le 1er sas afin d’éviter toute bousculade et ne pas être gênée lors des premiers passages dans les rues étroites. A 10H, oubliant mon appréhension, je m’élançais dans les jardins de la Fontaine, passais devant la double millénaire Maison Carrée, traversais les arènes de Nîmes, puis attaquais dans la vieille ville une enfilade de montées et descentes, gravissais une succession d’escaliers suivie d’une longue grimpette et enfin  dévalais tout schuss la descente des Jardins de la Fontaine jusqu’à l’arrivée.

J’avoue avoir souffert dans la dernière partie, me faisant doubler et passant de la 4ème place durant toute la course à la 5ème mais devant c'était des jeunettes avec de bonnes gambettes !  Je suis contente, car je suis arrivée assez fraîche et sans aucune séquelle.

Je termine 92ème/1978  au scratch, 5ème F/ 873 et 1ère Master 3 en 47’02’’.
Le vainqueur de l’épreuve a bouclé son parcours en 33’13’’ et la 1ère féminine en 45’15’’.

L’organisation était parfaite, l’accueil chaleureux, les bénévoles souriants et les encouragements nombreux mais le moment qui restera magique et inoubliable, c’est la traversée des arènes avec les Romains pour nous accueillir à l’entrée."

 

Commenter cet article