Marathon de Nouméa

Publié le par Marie-Jo

Dimanche dernier avait lieu la 35ème édition du marathon de Nouméa. Encore une fois l'ASPTT a répondu à l'appel de cette belle épreuve. Et c'est Marie-Jo qui nous fait un petit compte rendu de l'épreuve.

"Beau succès pour le COMINC qui a totalisé 723 classés le dimanche 27 août sur l’ensemble de ses trois courses sur route.
Sur  l’épreuve qui a rendu célèbre  notre légendaire Alain Mimoun  lors des J.O de 1956 à Melbourne, domination japonaise avec la  victoire chez les hommes  de Yoshiki KOIZUMI qui boucle les 42km195 en 2h26’02’’ et chez les femmes de Haruka YAMAGUCHI qui prend une superbe sixième place au général (2h42’20’’)Ludovic Lanceleur en franchissant la ligne d’arrivée en 2h51’05’’ s’octroie le statut du premier calédonien  pour la 6e année consécutive et Nathalie Schmitt arrivée à Nouméa début juillet pulvérise  son record personnel sur marathon de 12’30’’. En  s’imposant en 3h05’21’’, elle termine 4e  féminine devant les deux invitées néo-zélandaises et 1ère locale. Trois de nos licenciés étaient également présents sur cette épreuve demandant une préparation difficile et un mental d’acier. Philippe Leparoux termine en 4h00’’49’’ suivi de peu par Ingrid David  qui monte sur le podium des V1F (3e – 4h03’37’’). Quant à Alain Bombanel  qui avait couru un semi en préparation (1h28’31’’) en Australie (Brisbane) le 30 juillet, il a  malheureusement été contraint à l’abandon sur blessure.

Au semi-marathon, le triathlète Mathieu Szalamacha s’ impose en 1h15’59’’  et c’est la japonaise Yukari Abe qui s’illustre chez les féminines en 1h24’36’’ . Nos licenciés ASPTT se sont bien défendus et Josiane Chipeaux monte sur la plus haute marche du podium des Masters 2F  (1h42’47’’).  Elle termine à 5’’ d’Alain Pascaud qui réalise un bon semi. Pour Alain, l’entraînement a déjà repris  compte-tenu de son objectif primordial 2017, le marathon de Melbourne prévu le 15 octobre. Stanislas Tokarski, quant à lui, boucle ses 21,1 km en 2h04’45’’.
Il devance Emmanuelle Pitout de 2’51’ .

Sur l’épreuve la plus courte , le 10 km,  victoire du jeune espoir de la JSVDT, Thomas Michel en 36’40’’ et Aurélie Bouquet, coureuse confirmée et licenciée en région parisienne au  FPCA92 est la plus rapide en 42’’27’’.  Nos deux marcheurs, Michel Gautier et Myriam Zihani-Druelle se sont testés sur cette distance et réalisent respectivement 1h09’11 et 1h21’47’’. Notre ultra traileuse Pascale Delrieu franchit la ligne d’arrivée en 1h11’49.

Gilles Brouillaud épaulé d’entraîneurs ASPTT et bénévoles  s’est fait plaisir en créant cette année avec le soutien du Cominc, une animation athlétisme pour les enfants.

Merci au COMINC pour cette belle matinée sportive qui  remet un peu en valeur la course sur route un peu boudée depuis plusieurs années sur le caillou ." 

BRAVO A TOUS !
 

Commenter cet article

DELRIEU 04/09/2017 13:00

Merci Marie Jo pour ce joli compte rendu ! Le temps était de la partie avec un ciel couvert en 1ère partie de matinée , et absence de vent . ça fait plaisir de voir un beau peloton de coureurs !