On ne les arrête plus !

Publié le par Stef

C'est avec plaisir que nous partageons avec vous les nouveaux récits de course de Gisèle et Benjamin en métropole.

 

La ronde des vendanges pour Gisèle Lheureux

 

" Le samedi 09 décembre, à 17H30,  j'ai participé à une course nature de 8 km à Saint-Mamert du Gard. Heureusement la pluie annoncée n'est pas tombée, et la température était de 20°C environ.

Après un départ du centre du village, le parcours  agréable se déroulait à 90% en nature, essentiellement dans les bois, avec chemins  monotraces, rocailleux et sinueux. On montait jusqu'au 4,5 km avant de redescendre dans le village. 

Je n'ai pas pu trop forcer dans les côtes car mon dos me faisait ressentir les cailloux et je manquais d’entraînement spécifique en dénivelé.

Mais le principal est que je sois bien arrivée ! 

Nous étions 163 coureurs sur le 8 km (il y avait aussi un 15 km plus costaud dans le dénivelé !!). Je termine en 37'17"   41ème au général et 4ème Féminine/67 F  et  1ère M3F/8 .

La course est remportée par Philippe Vara en 27’49’’ et la 1ère féminine,  Ludivine Conrie, réalise un bon chrono  en 32’58 (15e au scratch) devançant  la deuxième  de  3’34’’.

Les organisateurs récompensaient les 3 premiers F et H du classement général et le premier de chaque catégorie."

 

10 km de Cambrai pour Benjamin Najda

Le dimanche 10 septembre se sont courues les Foulées de la Bêtise à Cambrai (Nord)  avec au programme deux courses au choix : 10 km (label régional) ou 5 km.
Pour Benjamin, pas question de faire des bêtises, ni d’en manger (friandise locale)  car l’objectif était d’améliorer son chrono 2017 sur le 10 km.
Les conditions étaient presque parfaites. Un temps frais (13, 14 degrés), un parcours quasi plat mais du vent sur les berges pendant 1,5 à 2 km à affronter  à deux reprises, compte-tenu que le parcours était constitué de deux boucles.
Commentaires de Benjamin : "Les conditions étaient presque parfaites. Un temps frais (13, 14 degrés) , un parcours quasi plat mais du vent à affronter  à deux reprises sur les berges pendant 1,5 à 2 km, compte-tenu que le parcours était constitué de deux boucles.
Mon démarrage fut un peu difficile car j’ai eu du mal à sortir de la masse sur le 1er km mais au moins, je ne suis pas parti trop vite. Au 4ème km, la place finale était faite. Plus personne ne m'a doublé et je n'ai plus doublé personne. Tactiquement, je suis content de ma course. J'ai accéléré quand il a fallu, j'ai su calmer mes poursuivants et reprendre quelques gars au début en les décourageant de me suivre J !

Quentin Tison (AC Cambrai) et le vainqueur de l’épreuve en  32’08’’.
Quant à moi, je termine 25e / 678 classés en 37’’37’’ et  prend la 8e place des Masters 1." 

Publié dans Chronique de course

Commenter cet article