Comment éviter la tendinite

Publié le par Thierry

Depuis quelque temps, une douleur se déclenche chaque fois que vous faites un geste précis.

C'est peut-être une tendinite.

    La tendinite est une affection particulièrement courante chez les sportifs, amateurs comme professionnels : elle représente 50% des blessures. Mais vous n'êtes pas à l'abri, même (et surtout) si vous passez vos journées assis sur une chaise devant un écran d'ordinateur.
t--Humour--Blague-Computer-Roots.jpg

Tous les mouvements répétitifs, violents ou faisant appel à la force sont potentiellement mauvais pour les tendons, ces fibres allongées qui relient le muscle à l'os. Une sollicitation excessive d'un tendon ou le fait qu'il frotte sur un os ou une articulation peut provoquer une inflammation qui devient douloureuse : c'est la tendinite, ou tendinopathie. Elle peut apparaître à l'effort ou bien demeure en permanence si l'inflammation est plus importante. Si la tendinite n'est pas grave et peut s'estomper avec du repos, elle est tout de même handicapante. Mieux vaut donc faire le maximum pour éviter qu'elle ne se manifeste.

Selon l'activité, différents types de tendons peuvent être excessivement sollicités.

Voici quelques précautions à prendre pour l'éviter ou l'endiguer, si le mal est fait.

Au bureau, devant l'ordinateur, la main et le poignet sont particulièrement mis à contribution, surtout si vous êtes un expert du clavier et de la souris. Il est alors essentiel d'adopter une bonne position devant votre ordinateur : dos droit, coudes reposant sur les accoudoirs (qui comme leur nom l'indique…), avant bras sur le bureau. Selon que vous vous servez plutôt du clavier ou de la souris, l'un ou l'autre devrait se situer en face de vous. N'hésitez pas à demander un fauteuil et un bureau adaptables car une bonne posture réduit considérablement les risques de tendinite. Variez votre activité le plus possible.

Le travail à la chaîne, et tout travail répétitif d'une manière générale (découpe de la viande, travail de manutention), sont déclencheurs de tendinite. Il faut éviter de forcer et s'assurer que son poste de travail a une ergonomie la plus adaptée possible. Une bonne conception des tâches devrait également permettre de réduire le besoin de faire des efforts soutenus.

Dans tous les cas, faites des pauses, courtes mais fréquentes, pour reposer les tendons.

Pour les sportifs
La tendinite est la blessure du sportif par excellence. Pourtant, quelques gestes simples permettent de réduire les risques.

boire.jpg
   Règle n°1: Buvez ,de l'eau de préférence, avant, pendant et après l'effort.
 
   Règle n°2: Echauffez-vous ! On y pense, puis on oublie. Pourtant, pratiquer des mouvements pour s'échauffer est capital, non seulement pour les tendons mais aussi pour le cœur, les muscles, etc. Quelques minutes suffisent pour mettre le corps en route et éviter les soucis.
 

Etirement-women.JPG    Règle n°3: Après le sport, étirez-vous. Même chose : tout votre corps en bénéficiera. Les étirements permettent aux muscles contractés par l'effort de retrouver leur longueur au repos et ils éliminent l'acide lactique (responsable des courbatures) et favorisent la circulation sanguine.

    Règle n°4:
Ayez un équipement adapté à votre morphologie, à votre force, etc. Certains tennis elbow (tendinite du coude) se déclenchent parce que le cordage de la raquette est trop tendu. De même, les tendons des chevilles peuvent être trop ou mal sollicités à cause de chaussures de jogging trop ou pas assez amortissantes.

   Règle n°5:
Evitez les surfaces trop dures, néfastes pour les chevilles et les genoux.

     Règle n°6:
Respectez votre corps, ne lui en demandez pas trop. La pratique sportive doit être adaptée. Certaines évaluations musculaires permettent d'ailleurs de déterminer quels tendons sont susceptibles de lésions, en fonction du sport pratiqué et de la morphologie.

Conseil:
A la moindre douleur, imposez-vous le repos complet et consultez un médecin. Il faut enrayer la tendinite le plus vite possible, avant que la douleur ne devienne permanente.tendon.JPG

Même devant sa télé

Retraité non-sportifs, vous n'êtes pas à l'abri d'une tendinite non plus. Eh oui, elle peut apparaître chez les jardiniers, à force d'effectuer toujours le même geste, tel que sarcler par exemple. Les tricoteuses ne sont pas épargnées : à force d'enchaîner les mailles envers-mailles endroits, les tendons du coude et du poignet peuvent souffrir. Là aussi, la pause s'impose.

 

Commenter cet article

imbert 09/09/2007 11:20

Bon anniversaire à Monsieur BLOG et bravo encore!