Le relais d'EFATE

Publié le par MJo Berthet

    Efaté ou Vaté est une île d’environ 1000 km2 qui a connu au cours des dernières années un développement extrêmement rapide. Baptisée en 1774, l’Île Sandwich par le Capitaine Cook, elle reste l’île la plus visitée de l’Archipel grâce à son aéroport international.

La population compte environ 40000 personnes regroupées à Port-Vila, ses environs et les quelques petits villages qui se situent le long de la côte.
 

Port-Vila, la capitale du Vanuatu donne l'image d'une ville cosmopolite où se mélangent les cultures européennes, vietnamiennes, chinoises et mélanésiennes.
La plupart des commerces sont répartis le long de la rue principale (Lini Highway), Duty  Free, bars, restaurants, boutiques de prêt-à-porter, agences de voyages, banques.


Le relais autour de l’île d’ Efaté

Organisé pour la 1ère fois en Juillet 1980,il comporte 10 tronçons dont les distances varient de 11,6 à 15 km, les plus courts étant les plus accidentés, comme le 1er se terminant par la fameuse côte de Mélé, un véritable mur.

Quelques portions sont goudronnées mais la plupart sont en terre ou en corail compacté, ce qui ne semble pas gêner les coureurs ni-vanuatais qui trottent allègrement pieds nus.

Si quelques relais sont parfois monotones (grandes lignes droites, pas de public), d’autres par contre apportent un réel plaisir aux participants. En effet, en traversant certains villages décorés par les habitants, les relayeurs ont eu la surprise de passer sous des haies d’honneur très joliment fleuries tout en étant encouragés et applaudis.

 
La course

Le départ de l’épreuve longue de 138 km a été donné samedi 28 juillet, à 6H00 devant la poste de Port- Vila. Parmi les 30 équipes, on notait la présence de 5 équipes néo-calédoniennes : Les FANC l’ A.C.PAITA, la JSVDT, le lycée de Pouembout et l’ ASPTT.

L’équipe qui a représenté l’ ASPTT cette année était mixte. Elle était composée de 5 femmes et de 5 hommes. En voici donc la composition, dans l’ordre des relais :

Pierre Cochou, Marie-Jo Berthet, Thierry Truquès, Marylène Thouraine, Alain Boussetière, Christina Vartane, Marc Jaillot, Brigitte Courtot, Jean-Louis Lignon et Laurence Humeau-Cochou.

L’épreuve s’est déroulée dans des conditions climatiques très difficiles (chaleur, humidité,soleil de plomb) mais dans une ambiance très chaleureuse au sein de l’équipe ASPTT.

2007-0801vanuatu0010-copie-1.JPG

«Que du bonheur» …… quand on ne courait pas !!!

Le bus ASPTT avait été décoré par Karen, (la fille de Marie-Jo) aux couleurs du club (ballons bleus et jaunes, guirlandes et drapeau de l’OPT). Sans être «chauvin», c’était le plus beau !

DSC00808.JPG

 

 

Les derniers 500 m, toute l’équipe a accompagné Laurence, la dernière relayeuse, pour franchir la ligne d’arrivée , en 11h 29’ 14’’, juste avant la tombée de la nuit. L’équipe termine donc à la 20° place au classement général et à la 4° en mixte.

 
L’ASPTT – l’équipe la plus sympathique

Selon le journaliste des Nouvelles Calédoniennes qui était sur place pour suivre cette épreuve populaire, «la palme de l’équipe la plus sympathique» revient sans doute à l’ ASPTT de Nouméa. Les coureuses et coureurs du club, sans ambition de victoire, avaient prévu de nombreux cadeaux à distribuer dans les villages traversés. Pendant que l’un d’entre eux courait, les autres offraient tee-shirts, jouets, stylos, friandises aux Vanuatais venus les encourager. 

Une générosité qui a un prix : partis sur de bonnes bases, les maillots bleus et jaunes se sont laissés emporter dans la joie et la bonne humeur, si bien qu’ils sont arrivés juste avant la tombée de la nuit dans les rues de Port Vila. » (ndlr Les Nouvelles Calédoniennes)

 
Conclusion

Une équipe ASPTT très soudée et une ambiance du tonnerre : «  tous pour un et un pour tous »  

Une journée comme celle de ce samedi 28 juillet, ça ne peut pas s’oublier !

Publié dans Résultats

Commenter cet article

thouraine marylène 23/08/2007 21:46

Merci pour cet article qui résume bien l'ambiance (il manque les bruitages mais là demandez a Karen elle sait bien y faire!)Si seulement le jour du marathon de Nouméa le passage des courreurs était aussi chaleureux ça serait le top.On espère y retourner tres bientot meme si on en a bavé!Bravo à toute l'équipe et merci pour ces 4 jours de pur bonheur.Marylène