Les foulées de la soie 2007

Publié le par Christina VARTANE

    La XII ème édition des "Foulées de la Soie", organisée par Sport Développement et Performance Organisation (http://www.sdpo.com/sdpo/sdpo/courses/fds.html) (voire l’article «10 courses de l’extrême 3/10 ») s'est achevée le vendredi 17 Août 2007.

    Cette course pédestre unique en son genre se déroule dans son intégralité sur la Route Mythique de la Soie en territoire chinois.16 jours mais 11 étapes inoubliables en Chine sur une route millénaire, rien de tel pour vous exciter la plante des pieds  Au programme une course par jour sur des distances allant de 8km à 21km1-copie-2.jpg  sur des terrains différents, rocailleux ou sablonneux, avec un facteur de difficulté de choix, le manque d'oxygène en altitude. Très peu de répit entre les étapes qui se sont enchaînées rapidement. L'essentiel de nos déplacements se sont fait par bus entre chaque ville.

    Je n'avais pas à me préoccuper de l'hébergement, des repas ... en cas de pépin une équipe médicale de choc. Bref, tout pour profiter au maximum de ce voyage sportif.

     Avant de rentrer dans le vif du sujet, une petite présentation du pays. La Chine est un continent impressionnant, tout d'abord par sa superficie qui équivaut à 17,5 fois celle de la France (549 000km2) soit 9 600 000 km2. Mais aussi, par le nombre d'habitants... On est loin des "Sept cent millions de chinois ... et moi, et moi, et moi ... " de Jacques DUTRONC. Au recensement de 2005, on dénombrait pas moins de 1 307 560 000 d'individus. Soit 20,5 fois celle de la France (64 102 000 habitants).
    Sur les traces de la route de la Soie, nous sommes allés à la rencontre des "minorités P1010169.JPGnationales", soit 56 ethnies, qui représentent que 7% de la population mais occupent 45% du territoire. Ces minorités disposent des mêmes droits que les autres chinois, mais aussi de privilèges, leur permettant d'échapper ainsi à la politique de l'enfant unique.

    L'ensemble des concurrents s’est retrouvé à Paris, pour se rendre en Chine. Pour ma part, je les ai rejoint directement sur Xian (Chine) la ville de départ de notre course. C'est non sans mal, que j'ai obtenu un visa pour la Chine. Pour ce faire, mon passeport a du être envoyé en Australie. Ce qui a pris au moins 2 semaines. Pour ce qui est des correspondances en avions,
l'itinéraire le plus court était de passer par le Japon. Aussi, sur l'aller c'est fait par un Nouméa/Osaka, Osaka/Shangai et un Shangai / Xian avec 3h de correspondance entre chaque vol. Arrivée le Jeudi 2 Aout, soit 24h avant le groupe, j'ai été mise en relation avec "La maison de la Chine" (Paris) qui a fait le nécessaire pour réserver ma chambre. J'ai passé ma journée de Vendredi à flâner et ce fut peut-être la seule fois, où j'ai eu du temps libre.

3.JPG
    De Xian à Pékin ... Au commencement de ce voyage, je ne vous cache pas que parmi les différentes étapes prévues, c'est surtout la dernière que j'attendais avec impatience, à savoir "La grande2.JPG Muraille de Chine" . Mais, à vrai dire, à mesure que nous nous déplacions, chacune a suscité mon intérêt. Notamment, par la visite de sites exceptionnels: Les soldats de terre cuite (Xian) , le Monastère des Bonnets Jaune (xiahe) ...


    Chaque jour, nous avions droit à une course différente, dans une province différente (Mongolie intérieure, Tibet intérieur..), à des altitudes différentes et surtout un accueil formidable 6.JPG  .
10.JPG    Et nous étions pas moins de 80 participants, essentiellement des français, une famille d'italiens, des belges, des suisses , des luxembourgeoises, des marocains et une calédonienne. Certes, il y avait des classements réalisés quotidiennement, par équipe, par catégorie d'âge, par genre ... mais on ne pouvait pas rester indifférent devant ces paysages. Ma plus belle course fut certainement celle de Datong (13km). Tous les villageois nous ont couvert de fleurs et croyez moi, gérer les 5 derniers km avec des bouquets pleins les bras, ce n’est pas évident.

    Les hôtels étaient des plus correctes. Tous les hôtels où nous étions, proposaient différents services 24h/24h: Internet / massages / salon de coiffure ... Compte au repas, on retrouvait les aliments de base (riz, pomme de terre, haricots, épinard... porc, boeuf...) préparés différemment. Nous avions également droit à de la bière. Où que l'on aille les serveuses veillaient toujours à ce que nos verres ne soient jamais vide. Pour ma part, j'ai fait un sevrage au thé.

    Sincèrement, en plus d'être un défi sportif, ce fut également un défi culinaire. Exceptés nos hôtels, l'hygiène laisse à désirer (Toilettes à la turque ...) aussi, je vous déconseille de venir avec des enfants, mais il ne faut pas non plus que le manque d'hygiène vous rebute.

 5.JPG

    Au final, je suis classée 7ème féminine au général et 3ème dans ma catégorie "V1" (30/40ans). Aussi, j'ai eu droit à un trophée, en plus du petit "souvenir" qu'a eu chaque concurrent. Ce trophée, tel un trésor de guerre, trône fièrement sur mon bureau au travail.

 
    Sincèrement, je me suis bien éclatée dans les étapes des Dunes et sur la Muraille de Chine, mais les raids du Caillou restent de loin les plus jolis !

    Pour conclure, ce fut une formidable expérience sportive et humaine. Prochaine édition : début Juillet 2008 pour cause de Jeux Olympiques.


Publié dans Résultats

Commenter cet article