Apprendre à faire un Strapping de la cheville 1/2

Publié le par Thierry

Vous vous êtes fait une entorse de la cheville pendant une activité sportive ? Il va falloir réaliser une contention.
Strap1.jpg

Christophe Geoffroy, kinésithérapeute du sport, vous montre comment faire. Il vous propose un strapping de la cheville conçu spécialement pour la reprise du sport après une entorse.

Le matériel nécessaire pour réaliser un strapping :
- Les bandes adhésives non élastiques :
    D'une épaisseur faible, elles permettent de multiplier les couches. Leur action stabilisatrice est importante. Elles sont utilisées pour la réalisation d'attelles actives et la fermeture de certains strappings. Le but est l'immobilisation stricte. Exemple de produit : Omnitape®.
 

- Les bandes adhésives élastiques :
     Extensibles en longueur, elles s'adaptent mieux aux reliefs du corps. Elles sont utilisées pour la réalisation d'attelles actives et la fermeture de la plupart des strappings car elles permettent notamment de réaliser des circulaires et des spirales. On y a recours lors de la réalisation de contentions préventives lors de la reprise des activités physiques après un traumatisme. Exemple de produits : Extensa®plus ou Elastoplast®.

- Les mousses protectrices :
    Le tissu mousse protecteur favorise la résorption de l'oedème et épargne vos poils quand vous retirez votre contention. Exemple de produit : Omniprotect®.
     Vous pouvez également avoir besoin d'une crème grasse (de type Akileine Sports Nok par exemple) pour masser la partie fragile et éviter le frottement avec le strapping. Des compresses peuvent s'avérer utiles (pour un strapping préventif de cheville).

 

    Enfin, une paire de ciseaux s'impose. Ils vous permettront naturellement de couper les bandes mais aussi de couper les contentions au moment de les retirer. Préférez des ciseaux avec un embout en plastique. Cela évitera d'abîmer la peau.

Pas à pas : Le strapping thérapeutique de la cheville

Strap1-et-2.jpg

1 Tout d'abord, il s'agit de bien positionner le pied, de tourner la face plantaire vers l'extérieur.
2 Appliquez ensuite de la mousse de protection pour favoriser la résorption de l'oedème (et épargner vos poils quand vous retirerez votre contention !)

Strap3-et-4.jpg
 3 Placez 2 "embases" au milieu du mollet et sur le pied. Ces bandes adhésives non tendues servent de point d'ancrage aux bandes plus fines qui seront posées ensuite. L'embase supérieure ne doit être collée que sur le haut de la jambe dans un premier temps. Laissez pendre le reste de la bande.
4 Place maintenant aux "attelles actives". Partez de l'embase supérieure et faites passer la bande sous le pied, puis remontez jusqu'à l'embase de l'autre côté de la jambe.
 Strap5-et-6.jpg

5 Reproduisez le même mouvement mais cette fois-ci avec l'embase inférieure, horizontale. Démarrez côté interne pour terminer de coller la bande côté externe.
6 Renouvelez ces opérations avec d'autres bandes en les décalant d'un centimètre sur le côté pour les attelles verticales, et d'un centimètre vers le haut pour les attelles horizontales.

Strap7-et-8.jpg

7 Le strapping doit être complètement "fermé", c'est-à-dire que l'intégralité de la zone doit être bandée.
8 Enfin, refermez l'embase supérieure en la collant derrière le mollet. Pour savoir si votre strapping est fait correctement, vous devez vous sentir maintenu et bloqué mais en aucun cas serré et comprimé. Si c'est le cas, prenez des ciseaux et incisez la contention aux endroits de compression.

Merci à l'Internaute magazine

 

Commenter cet article