Mini Jeux du Pacifique – Iles COOK du 19 au 28 septembre 2009

Publié le par Thierry

    La délégation NC d’athlétisme était composée de 22 personnes: 18 athlètes dont 3 coureurs ASPTT (Josiane Chipeaux, Anne Beaufils et Cédric Oblet), 3 entraîneurs dont moi-même et un chef de délégation.

    Départ le 19 septembre à 19H30, baie de la Moselle pour un long périple aérien mais avec escale touristique à Auckland (16 h d’attente), avant d’arriver à l’aéroport de Rarotonga, le dimanche matin à 2 H (soit à Nouméa, dimanche 23 Heure).

    L’installation au camp s’est très bien passée avec au programme une petite cérémonie de bienvenue et un accueil très chaleureux des enfants de l’école St Joseph (nos vaillants supporters lors des compétitions) qui ont chanté et dansé pour nous, malgré cette arrivée nocturne. Après avoir pris possession chacun de notre « lit douillet » en dortoirs de 20 environ, nous avons pu enfin fermer les yeux durant 3 à 4 heures.

    Début des festivités le lundi après-midi au « Stadium » avec une superbe cérémonie d’ouverture des Mini Jeux où les différentes délégations, rivalisant de beauté avec leurs différents costumes colorés (hormis la Nouvelle Calédonie portant des survêtements gris) ont défilé une par une devant la tribune d’honneur.

Passons maintenant aux choses sérieuses avec l’entrée en piste de nos athlètes:

Mardi 22 – 18H30

     Anne Beaufils « ouvre le bal » avec le 5 000 m. Sur la ligne de départ, Anne reste pantoise! Une enfant de 12 ans et deux autres d’environ 15 ans sont à ses côtés.

    Elle est surprise par cette concurrence si juvénile! Heureusement, Valérie, une «grande blonde tahitienne» est également de la partie. Après une très bonne gestion de course, Anne ne pourra rivaliser au sprint final de Betty Babalu (Salomon) et de Sereima Liku (Fidji) et rapportera une 1ère médaille de bronze avec un chrono de 20.20.63.

Mercredi 23 – 16 H 30 : 10 000 m H

     Cédric OBLET, élu capitaine au sein de l’équipe masculine d’athlétisme a enthousiasmé le public avec une course tactique mais pleine de suspens et décroche lui aussi la médaille de bronze avec à la clé un nouveau record personnel en 33.35.56.

Jeudi 24 - 16 H 30 : 1 500 m H

     Cédric à peine marqué par l’effort de son 10 000 m couru la veille, est de nouveau sur la ligne de départ avec cette fois-ci un calédonien à ses côtés en la personne du très sympathique athlète de l’ACP, Gregory Canaldo. Cédric peut être fier d’avoir «  époustouflé » les membres du CTOS en gérant sa course «  en main de maître » avec au final un très beau sprint sur 300 m. Médaille d’or et « Marseillaise » pour Cédric qui réalise 4.11.17 . Gregory se classe 6° en 4.23.90

    Jeudi 24 : 17 H 30 : 10 000 m F

    Nouvelle surprise : 3 femmes au départ dont Betty Babalu. Comment peut-on accepter de laisser courir une enfant de 12 ans sur cette distance? Une réclamation a été posée mais elle n’a pas abouti car aucun paragraphe dans le règlement des mini-jeux ne précise un âge minimum pour courir un 5000 m ou un 10 000 m. C’est donc avec des conditions psychologiques très difficiles que Josiane et Anne ont pris le départ de ce 10.000. Josiane a réussi à faire le vide et à se concentrer uniquement sur sa course et avec la volonté qu’on lui connaît, a dominé ce 10.000 avec à la clé la médaille d’or et un nouveau record personnel (33 secondes de mieux que le précédent soit 41.24.10. Chapeau bas, Miss !) Quant à Anne, suivie comme son ombre par la jeune Betty Babalu pendant 24 tours, elle terminera à la 3° place (42.37.81) plus épuisée mentalement que physiquement.

    Vendredi 25 – 16 H 30 – 5 000 m H

    Un duel s’annonce entre Georges Richmond et notre brillant calédonien Cédric.

Le tahitien prend de suite les commandes en vue de larguer Cédric au train, sachant que ce dernier est très rapide en fin de course. Cédric gérant comme un professionnel son allure de course reviendra sur lui progressivement et le surprendra avant le dernier tour, en le dépassant, comme un TGV (expression du tahitien) pour finir sa course par un long sprint époustouflant. Cédric est aux anges ainsi que toute la délégation: nouvelle médaille d’or et record personnel en 15.53.92.

Samedi 26 : 06H00 – semi-marathon

    Une vingtaine de concurrents (H et F) au départ dont Josiane, Anne et Cédric.

Conditions climatiques excellentes et un parcours plat et varié, constitué de 2 boucles avec arrivée au stade. Chez les féminines, Josiane prend de suite la poudre d’escampette alors que Anne, sous les conseils de son coach vise la médaille d’argent et fait une course d’attente, sans puiser dans ses réserves (n’oublions pas qu’elle a couru le marathon de Nouméa en août).

Vers le 15° km, elle double la tahitienne et après avoir établi un écart suffisant avec elle, terminera sa course avec aisance. Au final, médailles d’or pour Josiane en 1.29.24 et d’argent pour Anne en 1.36.37. Quant à Cédric, il a été contraint à l’abandon vers le 10° km mais c’était prévisible car à l’issue de son 5 000 m, il souffrait déjà de douleurs musculaires et avait bien hésité avant de prendre le départ.

    Cette dernière journée a été clôturée par un dîner au restaurant, de l’ensemble de la délégation d’athlétisme et au retour, un bus nous attendait pour rejoindre l’aéroport de Rarotonga.

Nouveau périple aérien avec escales à Auckland et Sydney pour une arrivée à Nouméa le lundi 28 à 23 H.

    Bravo à nos 3 médaillés dont les esprits seront longtemps marqués par ces Mini Jeux aux Iles Cook.

Merci à MJo pour cet article

Publié dans Résultats

Commenter cet article