Coureurs, préférez la Course à pieds ..... nus!!

Publié le par Thierry

pieds-nus.jpg    L’augmentation du temps de loisir et la trop grande sédentarité de la vie moderne ont contribué à la prise de conscience du besoin de mouvement. Avoir une activité physique régulière est aussi synonyme de bénéfice pour la santé mentale, physique, sociale et économique.

    Dans certains cas, les conséquences peuvent entraîner un dommage permanent et réduire la qualité de vie. Parmi ces altérations, on peut citer l’arthrose qui peut découler, entre autre, d’une activité physique intempestive. Parmi les différentes causes mentionnées à l’origine de blessures, il convient de citer l’augmentation trop rapide du kilométrage, l’excès d’entraînement intensif, le manque de souplesse articulaire voire une chaussure inadaptée.

    C’est pourquoi les différents fabricants de chaussures se sont intéressés au problème biomécanique et à la cinétique normale du pied pendant la course, afin de pouvoir développer des types de chaussures susceptibles d’apporter un confort maximal et la meilleure protection possible contre les blessures de surcharge.

Malgré leur design recherché, les chaussures de courses ne seraient pas adaptées à l'anatomie humaine et augmenteraient les tensions au niveau des articulations.

Les chaussures de sport actuellement conçues pour la course à pied seraient-elles mauvaises pour les articulations des genoux et des hanches à long terme?

    C’est ce que suggère une étude de biomécanique publiée dans une revue médicale américaine (PM&R, American Academy of Physical Medicine and Rehabilitation).

    Après avoir fait courir sur un tapis d’entraînement 68 volontaires (hommes et femmes pratiquant régulièrement ce sport) soit avec des chaussures de courses, soit pieds nus, les chercheurs ont constaté que les forces de tensions exercées sur les hanches, les genoux et les chevilles sont exacerbées par les chaussures. Or l’usure des articulations est l’une des causes de l’arthrose du genou.
    Avec des chaussures de sport aux pieds, les forces sont particulièrement augmentées lors des flexions des genoux et des rotations internes de la hanche, respectivement de 36% et de 54% par rapport à une course pieds nus.

talons-hauts.jpg    Pour les genoux, cette augmentation des forces qui s’exercent sur les articulations (de 36 à 38% avec les chaussures par rapport aux pieds nus) est encore plus marquée que pour la marche avec des talons hauts (20 à 26% de plus), déjà mesurée par de précédentes études sur les femmes.
    Le Dr Casey Kerrigan et ses collègues proposent donc aux fabricants de chaussures de sport, de repenser leurs produits.

coussins-d-air-talons.jpg    Les chercheurs expliquent en effet que les coussins d’air qui rehaussent les talons (destinés à amortir les chocs des foulées pour protéger le dos) et les voûtes plantaires très renforcées à l’intérieur des chaussures sont à l’origine de l’augmentation des forces (un peu comme pour les chaussures de femmes à talons hauts). Ces nouveaux modèles de chaussures n’ont d’ailleurs pas fait diminuer le nombre de blessures observées chez les coureurs réguliers, soulignent les auteurs de l’article.

Porter des chaussures a modifié notre façon de poser les pieds sur le sol pendant la course, augmentant la force de l’impact, suggère une nouvelle étude.

    Les coureurs qui n’ont jamais porté de chaussures utilisent les «coussinets» naturels de leurs pieds, pour amortir l’impact lorsqu’ils touchent le sol, réduisant ainsi les tensions qui s’exercent lors de la course, selon une étude publiée aujourd’hui dans la revue Science.

coureur-pieds-nus.jpg    Ces coureurs aux pieds nus posent sur le sol la partie charnue du dessous du pied, soit le milieu soit l’avant , et non le talon comme la très grande majorité des coureurs habitués à être toujours chaussés, relèvent Daniel Lieberman et ses collègues.

    En posant l'avant du pied, les chercheurs ont mesuré que les coureurs réduisent les forces qui s’exercent lors de l’impact. Lorsque le talon se pose, les forces sont plus importantes. Par ailleurs les coureurs pieds nus profiteraient mieux de l’effet ressort fourni par leur cheville, leur voûte plantaire et leurs orteils.

    Pour comprendre comment l’homme avait développé sa course au cours de son évolution, les chercheurs sont allés au Kenya étudier la course d’adolescents n’ayant jamais porté de chaussures et courant de longues distances chaque jour.

    Ces travaux ont des implications importantes pour les sportifs et les fabricants de chaussures. Une autre étude parue récemment montrait que:

les chaussures de sport très renforcées au niveau du talon et de la voûte augmentaient les forces de tensions exercées sur les hanches, les genoux et les chevilles lors de la course.

Faut-il laisser tomber les chaussures ou revoir complètement leur design?

    Des études comparatives portant sur de larges cohortes sont encore nécessaires pour savoir si courir pieds nus réduit le risque de blessure à court ou long terme (arthrose…).

    Si vous venez d’acheter une nouvelle paire de «running» n’allez pas les rendre tout de suite!. Habitués à vous déplacer chaussés et à courir en amortissant le choc du talon sur le sol, vous avez encore besoin de cet équipement. Pour ceux qui auraient envie de tester la course pieds nus, Daniel Lieberman prodigue sur son site internet les conseils pour la transition, afin d’éviter de faire souffrir inutilement mollets et chevilles!

Cécile Dumas
Sciences et Avenir.com
28/01/10

Publié dans Anatomie

Commenter cet article

Pascal V2 07/11/2010 09:26



Par le passé, les coureurs étaient équipés de chaussures avec des semelles  de faible
épaisseur.  Pour ma part, j’ai participé  à différentes courses de toutes distances de 10 à 100km
marathon y compris avec ces modèles  à des prix très raisonnables  Et je dois le dire les coureurs se
plaignaient pas et nous parlions peu de blessures. Depuis  les recommandations concernant les traumatismes envahissent les articles des revues
spécialisées,  les prix flambent et  les modèles et les marques  pullulent et nous pouvons constater que notre portefeuille est de plus en plus déchiré et ce n’est pas justifié.



Thierry 07/11/2010 11:02



Salut Pascal,


Je suis d'accord avec toi.



LRDL 07/04/2010 12:45



Comme c'est marrant... Cela fait plus de 10 ans que je dis que ces fameuses chaussures amortissante, rebondissantes ne sont que des prétextes à enrichir les grandes marques en profitant
du labeur d'enfants. Mais non, toujours la dernière chaussure, et bien sur il  faut qu'elle soit chère,  comme si les Mimoun, Jazy, Bernard et autre avaient eu besoin de
proner ou de supiner pour courir. Le temps viendra où l'on dira la même chose des jambières, des écarteurss de narines, des patches anti douleur et autres adjuvants.. Et dans ces temps là, on
reviendra à des choses plus simples :


quand on veur progresser, il faut s'entraîner !


quand on est fatigué, il faut se reposer !


quand on est blessé, il faut s'arréter !



Yann 07/04/2010 12:17



Petite Annonce : Coureur émérite aux pieds tendres, cherche coureur courant légèrement plus vite que lui, pour décaillouter la route avant son passage lors des courses.