La lombalgie

Publié le par Thierry

colonne.jpg    La lombalgie est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires, Les douleurs liées à la lombalgie peuvent descendre sur les fesses, l'arrière des cuisses, jusque derrière les genoux.

disque-inter-vertebral.jpg   La colonne vertébrale est composée de corps osseux (les vertèbres), de disques intervertébraux servant d'amortisseur entre deux vertèbres successives, et d'éléments associés (muscles, ligaments...) assurant cohésion et mobilité de l'ensemble.

    A une époque, le traitement du lombalgique consistait d'abord à conseiller le repos. Aujourd'hui on encourage, au contraire, de poursuivre une activité physique dans la limite de la douleur. On recommandait aussi de renforcer la musculature spinale (autour de la colonne vertébrale), de pratiquer des sports portés, comme le vélo ou la natation, mais surement pas le footing!

Tous ces conseils s'appuyaient sur des données datant des années 60/70.

   Mais certains ont désobéi, en poursuivant leurs habitudes de footing, contre l'avis des spécialistes médicaux, et ne se portaient pas plus mal!

   Le professeur Hans-Joachim WILKE, décida de reconsidérer toutes les données que l'on utilisaient, en refaisant toutes les mesures de pression, à l'aide des technologies actuelles.

    Les sujets choisis menaient une vie normale, sans être gênés par le matériel de mesure.

Quelle fut la surprise à la lecture des résultats !

    Lorsqu'on est couché, peu importe le position et la dureté du matelas : on remarque que la pression augmente au fur et à mesure de la nuit, elle a presque doublé le matin. C'est probablement la réhydratation des disques intervertébraux qui en est la cause.

    D'après ces nouvelles données, le lit importe peu, la position durant le sommeil non plus.

    Ensuite, le sujet se met à marcher, tiens, la pression descend ! Et s'il se met à courir, celle ci est moins élevée qu'au matin.

    Il n'existe donc aucune raison d'interdire le footing à un lombalgique, au contraire, à chaque foulée, les vertèbres massent les disques en s'écartant et se resserrant.

footing.jpg    Cette nouvelle étude remet en question un grand nombre de « vieilles » recommandations.

   La musculation de la colonne à tout prix n'est plus indiquée. Quant au footing, il peut être pratiqué et même recommandé aux lombalgiques.

 Article tiré du N°125 de Sport & Vie

Merci à www.lombalgie.fr

Commenter cet article

Sylvie 10/04/2011 02:25



C'était plus une boutade ! En effet, en ce qui me concerne, mon point de vue serait plus nuancé (car la lombalgie s'est compliquée en route d'autres maux) et j'hésiterais à me lancer dans les
explications, quand je vois que même les spécialistes y perdent leur latin !



Sylvie 10/04/2011 01:17



Serait-ce un message subliminal destiné à notre coach et moi-même ? Si tu veux faire un article témoignages, Thierry...



Thierry 10/04/2011 02:00



OK Sylvie! Bien sûr que je suis preneur d'un article qui témoignerait du bienfait du FG sur la lombalgie