La Propolis 1/6

Publié le par Thierry

Miel.jpg   Il n'y a pas que le miel dans la ruche ! On y trouve aussi la propolis, qui contient près de 300 composés pour combattre, entre autres, bactéries et virus.

Zoom sur les bienfaits santé de la propolis.

300 composés bénéfiques pour notre santé

    Contrairement aux idées reçues, la ruche ne produit pas que du miel. La propolis fait en effet partie des diverses substances produites par les abeilles. La plus connue est bien évidemment le miel, mais il y a aussi la gelée royale, le pollen, la cire et enfin la propolis.

Propolis.jpg    Cette dernière a un rôle très précis dans la ruche, elle sert de vernis interne à celle-ci pour éviter tout développement bactérien et même pour momifier tout intrus s'y aventurant. Ainsi, l'indésirable est neutralisé et surtout la momification empêche la putréfaction et évite que la ruche devienne un nid à microbes.

    Les Égyptiens l'avaient d'ailleurs compris, explique Françoise Sauvager, chercheur en microbiologie à l'Université de Rennes: "La propolis est connue depuis plus de 3 000 ans puisque les Égyptiens l'utilisaient dans des onguents et pour momifier les corps."

La_quatriemeieme_etapes_de_la_momification_image_prete.jpg    La propolis est utile à la survie des abeilles et de la ruche mais peut aussi servir à l'homme au quotidien. Cependant, elle est rarement utilisée brute par l'homme : elle contient poussières et insectes morts et doit donc être "lavée". Pour ça, elle est rincée à l'eau froide et séparée des impuretés pour obtenir une propolis propre.

Elle sera ensuite transformée pour devenir teinture, pastilles, pommade et autres.

Composition de la propolis

    La composition de la propolis dépend des végétaux visités par les abeilles. En effet, elles rapportent avec elles du pollen et du nectar pour le miel mais aussi de la résine, substance gommeuse et balsamique, butinée sur des bouleaux, chênes ou peupliers... qui feront la propolis. Selon les régions elle est donc composée d'ingrédients différents mais elle a toujours pour rôle principal d'enduire l'intérieur de la ruche et de l'aseptiser contre les intrus et les courants d'air.

    On compte près de 300 composés dont des flavonoïdes, des composés aromatiques (acide caféique, vanilline), des huiles essentielles, des vitamines et des oligo-éléments qui peuvent être bénéfiques pour notre santé.

Merci à l'Internaute Magazine

Publié dans Diététique

Commenter cet article