Le trail de Bourbon 2011 ...93km et 5000m de dénivelé positif!

Publié le par Christian KOMORNICKI

      Le départ est donné à 6h16, avec donc ¼ d’heure de retard. On est pressé comme des sardines devant la grille: 1300 concurrents veulent sortir. Il fait très froid !

Stade-Cilaos--800x600-.JPG

     Je ne m’énerve pas et pars tranquillement. On a 4,6km de route - tantôt goudronnée, tantôt forestière - qui monte doucement mais sûrement. Puis, c’est un mur de 1200m qui s’offre à nous. Ça bouchonne mais on récupère. Je passe le 1er PC et on m’annonce être en 769ème place.

      Puis, c’est une descente très technique dans la boue et les cailloux.Je m’y sens à l’aise. On a l’habitude de ce type de terrain dans les Koghis, la Dumbéa, la Rivière Bleue… alors je me lâche et je pointe au km 21 au 2ème PC. Je suis peut être allé un peu vite, je vais le payer ! Un vilain coup de barre me fait ralentir. Il fait chaud, pas d’air ! Je sue et souffre et ça grimpe encore. Puis vient la pluie, le brouillard, le froid… et on arrive au PC du sentier scout après 40km.

Sentier-Scout1--800x600-.JPG

Je pointe en 751ème position. C’est dur, et pourtant je ne baisse pas les bras.

Je me ravitaille en soupe, vermicelles, raisins, Coca etc ...

      Je repars et me sens très bien de nouveau. Je me mets à doubler beaucoup de monde, je suis heureux, j’ai la forme qui revient…

      J’arrive à Aurêre en 686ème position. J’ai bien remonté. Je me prépare pour la nuit qui vient. Je prends mon temps et je repars vers Deux Bras. Là je pointe en 625ème position, je gagne encore des places ! Puis c’est le mur de Dos d’Ane que je franchis la nuit ! Je monte doucement car je sais que c’est la grosse difficulté du trajet…  C’est raide et tortueux, « Un peu les Koghis ! », me dis je… Je garde le moral… J’arrive à Dos d’Ane en 586ème position, j’ai gagné encore des places !!!

     Là, je me dis que c’est bon, je ne m’arrêterai plus… Je dévale jusqu’à La Possession au km 72 et je suis 554ème, je remonte encore au classement. Ça fait plaisir ! Là, un copain de La Réunion m’attend avec des sandwichs. Un bonheur !  J’en ai marre du sucré, ça passe plus… Il me reste 20 km et je repars le moral gonflé à bloc !

      Je passe La Grande Chaloupe en 501ème position, et fonce sur Colorado, mais ça grimpe. Qu’importe ! J’ai des jambes et je vais vite … J’arrive enfin à Colorado. Le jour se lève : j’éteins ma frontale et la range. Je suis en 460ème position. Il me reste 5 km et 600 m de dénivelé négatif à faire. Je descends très vite (55mn), j’ai les jambes, je double beaucoup de monde. C’est technique : il faut faire attention, mais je gère et arrive sur le stade de LA REDOUTE après 24 h 34 mn et je suis 438ème !! J’ai remonté 331 places depuis le début du raid, je n’en reviens pas..  Je suis 42ème V2.

      Que ce fut dur, mais que ce fut beau… Merci à mes amis de la Réunion, et merci à Dédé.

Publié dans Chronique de course

Commenter cet article

Sylvie 02/11/2011 07:57


Félicitations pour cette belle course ! Bravo !